Assez de familles à la rue ! Luttons pour les droits fondamentaux !


De nombreuses familles ne trouvent plus de quoi se loger ou sont logées dans l’indignité. Les plus fragiles, femmes et enfants, après quelques nuitées en centre d’hébergement, sont jetées à la rue. Nous soutenons l’action du DAL avec le collectif 76 et demandons la réouverture pérenne et permanente du centre Colette Yver, avec des personnels d’encadrement à la hauteur des besoins. Nous demandons aussi que ces familles, souvent en demande d’asile, soient sorties de la précarité et accueillies sur notre territoire, dans notre ville, comme tou-te-s les réfugié-e-s et migrant-e-s, sans distinction, qui en feraient la demande. Là encore, le prétexte de l’austérité ne peut être un argument opposable à ces revendications : il faut aller chercher les moyens là où ils se trouvent !
Nous appelons habitant-e-s, associations, syndicats et organisations politiques à la mobilisation, aujourd’hui, à l’hôtel de ville, et les jours suivants. Construisons nos solidarités ensemble !

Plus d’infos sur le blog du collectif 76

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *