Archives de catégorie : ferme

Les Bouillons : Foncier agricole : avant-première de « Changement de propriétaire » – mercredi 16 décembre à Mont-Saint-Aignan

 

Soirée exceptionnelle autour de l’enjeu du foncier agricole au cinéma de Mont-Saint-Aignan, avec la projection en avant-première du film « Changement de propriétaire », précédée du documentaire « La Terre en morceaux » d’Ariane Doublet.

Luba Vink et Aurélien Lévèque sont les réalisateurs de « La Terre, biens commun », film sur le mouvement Terre de Liens diffusé sur Arte en 2015 qui se faisait notamment l’écho du projet de rachat citoyen des Bouillons. Ils récidivent avec « Changement de propriétaire », nouveau film plus personnel, qui traite du rapport entre l’argent et la terre.

A l’occasion de la sortie de leur film Cellulo Prod, le Pôle Image Haute-Normandie, Terre de Liens Normandie et le collectif des Bouillons vous invitent à une avant-première

MERCREDI 16 DÉCEMBRE À 18H30
AU CINÉMA L’ARIEL DE MONT-SAINT-AIGNAN, près de Rouen

en présence des réalisateurs, de Terre de Liens Normandie et de membres du collectif des Bouillons

Communiqué de soutien à l’Association de Protection de la Ferme des Bouillons

Ensemble !, Mouvement pour une alternative de gauche sociale et écologiste, soutient totalement depuis plus de 2 ans l’action de l’Association de Protection de la Ferme des Bouillons, qui a permis, grâce à une mobilisation citoyenne constante, la sauvegarde de la  dernière ferme de Mont Saint Aignan et son reclassement en zone naturelle protégée.

Or, nous avons appris que la société Immochan actuel propriétaire des lieux, venait de signer  un compromis de vente au profit d’une SCI dont les objectifs ne garantissent pas la vocation agricole de ce qui sera un bien privé sur lequel la collectivité n’aura plus aucun droit de regard.

Au contraire le  projet de rachat citoyen, porté par l’Association avec  son partenaire la Foncière « Terre de Liens »,  permet de donner à ce bien commun, déjà exploité aujourd’hui en maraîchage biologique, un avenir agricole certain, ouvert sur les besoins des habitants déjà nombreux à fréquenter la ferme.

Nous soutenons donc la demande expresse de l’Association formulée au nom de la  démocratie :  que la SAFER exerce son droit de préemption et examine en toute transparence les différents projets qui lui ont été présentés.

Nous demandons donc avec insistance à Monsieur le Préfet d’agir à cet effet, et aux Présidents de la Région et de la Métropole Rouennaise d’intervenir publiquement et très rapidement pour que la préemption de ces 4ha de foncier  péri-urbain ait lieu dans les jours qui viennent.

Les collectifs Ensemble ! de l’agglomération rouennaise.