Archives de catégorie : rouen

Non aux violences policières. Solidarité !! Rendez vous à 17 heures devant le Palais de justice

Hier la mobilisation contre les projets iniques du gouvernement Hollande -Valls a été massive, les manifestations ont été encore plus puissantes et déterminées que le 9 Mars.
Non content de vouloir briser le bouclier social du code du travail, ce gouvernement use de violences policières contre l’expression de la légitime colère sociale. De Nantes à Rennes à Rouen, partout le mouvement social a du subir les brutalités policières ceci afin de faire reculer la volonté de mobilisation sociale.  A Rouen, 7 jeunes ont été brutalement  interpellés pour « trouble à l’ordre public ».

E ! se joint à l’appel intersyndical de rassemblement ce 1er Avril, à 17 h devant le Palais de Justice afin d’assurer les manifestant-e-s de notre SOLIDARITÉ contre la répression.

Afin de faire savoir à ceux qui nous gouvernent que la mobilisation ne reculera pas devant les provocations policières .

Les Bouillons : Foncier agricole : avant-première de « Changement de propriétaire » – mercredi 16 décembre à Mont-Saint-Aignan

 

Soirée exceptionnelle autour de l’enjeu du foncier agricole au cinéma de Mont-Saint-Aignan, avec la projection en avant-première du film « Changement de propriétaire », précédée du documentaire « La Terre en morceaux » d’Ariane Doublet.

Luba Vink et Aurélien Lévèque sont les réalisateurs de « La Terre, biens commun », film sur le mouvement Terre de Liens diffusé sur Arte en 2015 qui se faisait notamment l’écho du projet de rachat citoyen des Bouillons. Ils récidivent avec « Changement de propriétaire », nouveau film plus personnel, qui traite du rapport entre l’argent et la terre.

A l’occasion de la sortie de leur film Cellulo Prod, le Pôle Image Haute-Normandie, Terre de Liens Normandie et le collectif des Bouillons vous invitent à une avant-première

MERCREDI 16 DÉCEMBRE À 18H30
AU CINÉMA L’ARIEL DE MONT-SAINT-AIGNAN, près de Rouen

en présence des réalisateurs, de Terre de Liens Normandie et de membres du collectif des Bouillons

Etat d’urgence – Réunion d’information – CDLF

Réunion d’information
avec Vincent Souty, juriste,
auteur d’une thèse sur l’état d’exception :
« la constitutionnalisation des pouvoirs de crise – essai de droit comparé »
Qu’est-ce que l’état d’urgence ?
Quelles questions juridiques posées ?
Les pistes pour lutter contre les graves atteintes aux libertés fondamentales
jeudi 17 décembre à 18h00
à la Maison des Associations et de la Solidarité
22bis rue Dumont d’Urville Rouen (près de la préfecture)

Contre la droite et l’extrême droite, des élu-e-s pour une alternative à l’austérité

Les résultats du 1er tour des élections régionales marquent une nouvelle étape dans la crise politique que traverse aujourd’hui notre pays.

Les politiques d’austérité menées ces dernières années par le PS, la complaisance de la droite radicalisée même intitulée « centriste » en Normandie- ont ouvert un boulevard au FN qui en recueille aujourd’hui les bénéfices sur fond d’abstention dans le peuple de gauche.

Le système électoral injuste, antidémocratique, crée aujourd’hui une crise politique majeure dans notre région ; seule une liste fusionnée nous permet de faire entendre votre voix, une liste unique qui ne signifie pas notre ralliement à la politique de Hollande, Valls, Macron et du PS. Dans ce cadre, l’éviction du Parti de Gauche est une faute politique.

Parce que nous refusons que le FN ou qu’une droite dure et revancharde l’emporte,

Parce que nous voulons que nos électeurs et électrices puissent être représenté-e-s par des élu-e-s combattant résolument toutes les politiques d’austérité,

Parce que ces élu-e-s garderont leur totale liberté de vote et de parole et refuseront toute solidarité de gestion,

Parce que, même si nous comprenons celles et ceux qui veulent s’abstenir ou voter blanc, nous souhaitons qu’aucune voix dimanche prochain ne renforce encore la droite et l’extrême-droite

Ensemble ! participe régionalement à la liste fusionnée, opposée à la droite et l’extrême droite pour une alternative à l’austérité.

Par delà les élections, il est urgent de rassembler largement pour construire une gauche solidaire, écologique, sociale et féministe, rassemblement qui porte les intérêts de classes populaires.