Archives par mot-clé : culture

Procès ZAD de Rouen, rendez-vous le 5/11/2015 au Palais de Justice

Rendez-vous Démosphère

Solidarité avec la ZAD urbaine de Rouen, Communiqué du 6 novembre 2014

Le NPA et Ensemble ! apportent leur soutien à l’action des militant-e-s du collectif de solidarité avec Notre-Dame-des-Landes et des occupant-e-s des « Bouillons » qui sont installé-e-s symboliquement sur le parvis du Palais de Justice. Ils exigent la vérité sur l’assassinat programmé d’un jeune homme. Ces militant-e-s s’opposent au saccage de la planète au bénéfice exclusif de multinationales .Celles ci n’ont qu’un seul objectif la rentabilité, les dividendes, un système capitaliste qui reçoit l’appui de ce gouvernement. Alors que Valls a déploré avec émotion le décès du patron pollueur de Total, Hollande a pris plus d’une semaine pour adresser un message tardif de condoléances à la famille de Rémi Fraisse.

Il y a urgence à stopper les grands travaux inutiles coûteux et dangereux pour la planète. Royal refuse d’arrêter Sivens, Valls provoque à Notre-Dame-des-Landes et Hollande déclare son amour aux gaz de schiste.Il est temps d’arrêter cette logique infernale qui conduit à terme à la destruction de la planète et du vivant.

Cartotcrise : Quel est le pluriel de festival ?

Ne cherchez pas dans vos souvenirs d’écolier, ce pluriel n’existera bientôt plus. Dans toute la France, le nombre de festivals annulés augmente tous les jours.
Au point qu’une internaute en publie une carte, régulièrement mise à jour sur http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/cartocrise-culture-francaise-tu-te-meurs_26647#8/49.650/1.038
En Haute-Normandie, ce sont des festivals du livre, de musique, de cinéma, de théâtre… qui sont annulés, faute de subventions. A Rouen même, Automne en Normandie, c’est fini ! Et le festival des Arts des Hauts de Rouen a fait long feu.
La ministre de la culture, Mme Fleur Pellerin, nous rassure, la main sur le coeur, qu’elle est prête à aider les collectivités territoriales à maintenir les festivals :  « Je leur propose de m’engager à leurs côtés en maintenant sur leur territoire les crédits du ministère de la Culture pour les trois prochaines années s’ils acceptent eux aussi de stabiliser leurs financements ». Elle feint d’oublier que c’est l’Etat qui a asséché les finances des collectivités territoriales. Il a supprimé la taxe professionnelle, il diminue d’année en année ses dotations. Aujourd’hui un millier de communes sont au bord de la faillite… disent les organes de presse.